Ego Dress

C’est l’histoire d’une petite robe vraiment canon, repérée sur un site en ligne, mais qui malgré tout mon amour pour elle, ne pouvait décemment pas rester dans mon dressing. Trop courte, trop moulante, trop petite, pas pour moi quoi… Euh, qui a dit pas pour moi ?!?

Nan parce qu’en fait, c’est l’histoire d’une nana vraiment trop canon, qu’une petite robe a repéré derrière son écran, mais qui n’était pas à la hauteur du potentiel de cette nana. Fort heureusement, cette nana était plutôt habile de ses mains. Et en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire (ou presque ah ah), cette nana cousit (l’abus de parenthèse est néfaste parfois mais bordel, est-ce qu’on peut parler 2 minutes du passé simple du verbe coudre O_O sans déconner la langue française hein) une petite robe à la hauteur de leurs deux potentiels.

Il y a une chose indéniable, je suis ronde. Plus ou moins en fonction de mes états d’âme mais je l’ai toujours été. Et ça fait bien longtemps que j’ai décidé que mes rondeurs ne dicteraient pas ma façon de m’habiller. Cela ne veut pas dire que c’est facile tous les jours ; comme tout le monde, j’ai un bon nombre de complexes mais, mon corps ne se résume pas qu’à ça. Derrière chaque bourrelet, il y a un peu de souffrance. Derrière chaque vergeture, il y a des privations. Derrière chaque capiton, il y a des problèmes de santé. On pourrait continuer longtemps ainsi cependant, j’ai choisi de ne voir que le positif, le plus possible. Et de me foutre de tous ces diktats qui prétendent qu’en tant que ronde, je n’aurais pas droit à certaines choses.

J’avais tellement aimé cette robe immettable, qu’il me la fallait absolument. Et j’ai donc décidé de la coudre !!! J’ai tout de suite eu en tête un patron de robe ajustée déjà réalisée par le passé ; je n’y ai fait aucune modification. Pour tout le reste, ça a été du pur bricolage. J’ai rajouté des volants au niveau des épaules, en utilisant le gabarit de mancherons Pour mes jolis mômes. Et j’ai coupé les liens du dos dans la laize de mes tissus.

Deux séries de photos, deux looks donc et deux résultats vraiment très différents. J’espère que vous apprécierez. Ci-dessous, la robe à la genèse de cette histoire (Zalando).

Robe ajustée – Burda 06/2012, modèle 129
Jean stretch – Les Tissus du Chien Vert
Coton lycra Prince de Galles – Pretty Mercerie
Sandales à talons rose gold – Buffalo
Peep toes noirs – Jonak

3 réflexions sur “Ego Dress

  1. Mama mia, tu es magnifique ! Bravo pour ces deux belles réalisations, je n’arrive même pas à choisir laquelle je préfère tellement les deux me plaisent 🙂 Quant à la conjugaison du verbe coudre, je te rejoins, ça sonne pas français à chaque fois ^^

    J'aime

Répondre à Céline Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s