Jaune espoir…

En ces temps perturbés, j’ai décidé de voir un maximum de positif en chaque petite chose.
Cette combinaison hybride est un condensé de positif.

Déjà elle me rappelle la chouette équipe d’Atelier Brunette qui m’a offert il y a quelques mois cette viscose incroyable. Douceur, légèreté, fluidité, et délicatesse, oui, rien que ça.

Elle me rappelle aussi mes douces vacances en Martinique, que j’ai eu la chance de vivre pleinement, le confinement ayant été ordonné tout juste deux jours avant la fin de mon séjour. Pour ces photos, j’avais passé un petit moment complice avec mon père du côté de Basse-Pointe, au nord de l’île.

Et puis ce jaune quoi… Même s’il fait écho à de douloureux moments quotidiens, il reste synonyme d’espoir. J’ai déjà pu évoquer sur d’autres réseaux l’endométriose, dont je suis atteinte, comme plus d’une femme sur 10 dans le monde. C’est une MALADIE, pas un caprice, pas l’étendard de la femme forte, c’est une maladie. Et il est impensable de constater encore aujourd’hui que la recherche ne s’en soucie pas plus… Si vous êtes du côté d’Instagram, depuis quelques années des blogueuses inondent les feeds avec du jaune sous le #endoyellowtouch durant le mois de mars, dédié à l’endométriose. Une façon d’attirer un peu l’attention des chercheurs mais aussi de soutenir toutes ces femmes meurtries.

C’est donc une combinaison hybride. Le bas est en fait la jupe-culotte issue du livre Dressed de Deer&Doe. J’ai « oublié » de mettre les ceintures mais ce fut un heureux oubli lol. Par contre je n’ai pas fait d’ourlet classiques car je trouvais le rendu outrageusement court du coup. J’ai opté pour un simple roulotté à la surjeteuse en guise de finitions. Je suis ravie du rendu de cette jupe-culotte avec un tissu léger et fluide ; à réitérer au plus vite.

Le haut, quant à lui est un modèle du célèbre magazine BurdaStyle. Testé et approuvé une multitude de fois, pour l’occasion, j’ai juste rallongé un peu le buste (vous vous souvenez, l’oubli de ceinture là). J’ai un seul regret, le choix de la doublure, un peu trop lourde par rapport à la viscose, mais comme je ne voulais pas mettre de baleines, je voulais quelque chose qui tienne au corps. M’enfin, ça ne m’a pas empêchée de la porter fièrement.

Combinaison hybride – Bustier BurdaStyle 01/2012, modèle 123 & Jupe-culotte du livre Dressed de Deer&Doe
Viscose imprimée Twig Ochre – Atelier Brunette
Ceinture et sandales – Zalando (anciennes collections)

Une réflexion sur “Jaune espoir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s